Philippe Le Bas : le livre

par | 5,10,21 | Actualité, Philippe Le Bas (1794-1860) | 0 commentaires

Philippe Le Bas (1794-1860) Un Républicain de Naissance

J’ai le plaisir de vous annoncer  la sortie de mon livre, Philippe Le Bas (1794-1860) Un Républicain de Naissance.
Ce livre est issu de mon Master II réalisé à l’Université de Rouen Normandie, sous la direction de Michel Biard, qui eu la gentillesse pour ce livre d’en réaliser une préface.  J’ai pensé qu’il était préférable de ne pas présenter moi-même ce livre, aussi je laisse ce soin à Bruno Decriem,  Vice-Président et co-fondateur de l’ARBR et des Amis de Philippe Le Bas et de la famille Duplay.

Florent Hericher

Sorte du livre Philippe Le Bas (1794-1860) Un Républicain de naissance Biographie d'un personnage atypique, au destin hors du commun, Né du ventre de la Révolution, dans la famille d'adoption de l'Incorruptible Maximilien Robespierre, Philippe Le Bas est emprisonné avec sa mère à l'âge de six semaines pour plusieurs mois. Sa "faute", être le fils de l'ami de Robespierre, qui se suicide le 10 thermidor an II. Sa vie durant, il restera fidèle à ces hommes et à leurs idées. Son existence sera celle  d'un éminent savant, d'un académicien, même s'il fut un temps précepteur d'un jeune prince en difficulté scolaire, devenu quelques décennies plus tard l'empereur Napoléon III par un coup d'État,  au grand dam de son précepteur, anéantissant alors ses rêves de République.

Texte de Bruno Decriem

PHILIPPE LE BAS : REPUBLICAINS DE PERE EN FILS !

« Philippe Le Bas ( 1794-1860) Un Républicain de naissance » de Florent Héricher est un ouvrage extrêmement original et érudit, apportant des connaissances nouvelles sur cette famille révolutionnaire du Pas-de-Calais devenue proche de Robespierre et de son logeur, les Duplay.

Il est issu d’un brillant mémoire de master dirigé par Michel Biard et soutenu à l’université de Rouen.

Il retrace l’existence de Philippe Le Bas « Junior », fils du député fréventin du même nom qui demanda à la Convention le 9 thermidor an II à partager le sort funeste de ses amis Maximilien et Augustin Robespierre, Saint-Just et Couthon, dont il partageait les idées progressistes, et mourut avec eux le lendemain.

Juste né, le petit Philippe fut élevé par sa mère Élisabeth, fille du menuisier Duplay, l’hôte de Robespierre.

Resté durant toute sa vie totalement fidèle aux valeurs républicaines et démocratiques de son père, Philippe accomplit une remarquable carrière professionnelle érudite, helléniste, président de l’Institut de France et administrateur-conservateur de la bibliothèque de la Sorbonne. Il fut même précepteur  du futur Napoléon III.

Cette excellente biographie  se double de chapitres extrêmement intéressants consacrés à l’ensemble de la (très grande !) famille Le Bas et de sa descendance, avec une étude minutieuse des personnes inhumées dans les (grands!) caveaux Le Bas du cimetière du Père Lachaise. On parcourt d’ailleurs les siècles et les régions françaises du XVIIIe siècle à aujourd’hui grâce à cette étude généalogique.

Parmi les très nombreuses sources utilisées, on retiendra le répertoire très utile des lettres écrites par le Conventionnel à son épouse.

Une bibliographie extrêmement soignée ( sources, ouvrages) ainsi qu’une abondante iconographie complètent judicieusement l’ouvrage.

Un livre à lire absolument pour tous ceux qui se passionnent pour les acteurs de la Révolution française, et leurs descendance au XIXe siècle.

Signalons, et ce n’est pas le fruit du hasard !, que Florent Héricher est un membre du conseil d’administration de l’A.R.B.R., et Président de l’association « Les Amis de Philippe Le Bas et de la famille Duplay », dont il a été un membre fondateur en janvier 2021.

Bruno Decriem

 

Philippe Le Bas (1794-1860)
4 ème de couverture Philippe Le Bas (1794-1860) Les Amis de

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *